Salle de presse

  • La ministre Ginette Petitpas Taylor annonce un investissement de 5,8 million de dollars dans les programmes pour permettre aux stagiaires de la recherche en santé d’acquérir de l’expérience de travail

    La ministre Ginette Petitpas Taylor annonce un investissement de 5,8 million de dollars dans les programmes pour permettre aux stagiaires de la recherche en santé d’acquérir de l’expérience de travail

    Le 2 octobre 2017 – Toronto, Ontario – Instituts de recherche en santé du Canada Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un investissement de 5,8 M$ qui servira à offrir un nouveau modèle de formation aux chercheurs du domaine des services de santé. Ces fonds permettront de soutenir 46 diplômés au doctorat et chercheurs postdoctoraux qui recevront les premières bourses, financées dans le cadre d’un nouveau programme conçu par l’Institut des services et des politiques de la santé des Instituts de recherche en santé du Canada et par l’Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada. Les bourses d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (BAISS) et les subventions de démarrage en modernisation de la formation offrent aux stagiaires des occasions d’apprentissage par l’expérience dans des organismes de soins de santé où ils pourront proposer de nouvelles idées et des approches novatrices afin de surmonter les défis complexes que ces organismes doivent relever.

  • APPEL DE PROPOSITIONS : ATELIERS DE RECHERCHE SUR LE BIEN-ÊTRE DES ENFANTS

    APPEL DE PROPOSITIONS : ATELIERS DE RECHERCHE SUR LE BIEN-ÊTRE DES ENFANTS

    En partenariat avec Voyez les choses à ma façon, un centre d’innovation pour l’autisme et les déficiences intellectuelles, et la Fondation Miriam, l’ICRA invite le milieu de la recherche à présenter une proposition d’ateliers interdisciplinaires novateurs qui jettent un pont entre les sciences cliniques et sociales en vue de synthétiser les connaissances actuelles et de produire de nouvelles orientations de recherche en matière de diagnostic et d’interventions.

  • Demandez au premier ministre du Québec et aux élus d'augmenter le financement pour l'autisme MAINTENANT!

    Demandez au premier ministre du Québec et aux élus d'augmenter le financement pour l'autisme MAINTENANT!

    Comme vous, nous vivons au quotidien les conséquences du sous-financement du soutien accordé aux familles touchées par le trouble du spectre autistique (TSA) au Québec. Cette situation malheureuse affecte les enfants, les adolescents, les adultes ainsi que leur famille immédiate. La Fondation Miriam, qui a pour mission de permettre aux enfants atteints du TSA ou d’une déficience intellectuelle (DI) de vivre une vie pleine et entière, a besoin de votre aide pour convaincre le gouvernement du Québec d’allouer, le plus rapidement, possible davantage de fonds à l’autisme.

  • Services d'évaluation Voyez les Choses à Ma Façon : un projet novateur pour désengorger les listes d’attente

    Services d'évaluation Voyez les Choses à Ma Façon : un projet novateur pour désengorger les listes d’attente

    L`EXPRESS PRINTEMPS 2016, NUMÉRO 9: Les familles ayant un enfant présentant une difficulté développementale peuvent attendre jusqu’à deux ans avant d’obtenir un diagnostic. En 2013, devant ce constat alarmant, la Fondation Miriam a décidé d’agir. C’est dans ce contexte que le Centre d’évaluation Voyez les choses à ma façon (VCMF) a vu le jour, grâce à la générosité, à la vision et à la compassion de la Fondation Marcelle et Jean Coutu. L’ajout d’une telle ressource dans la communauté visait à désengorger les listes et à réduire les délais d’attente de la grande région montréalaise pour l’évaluation diagnostique d’enfants soupçonnés de présenter un trouble du spectre de l’autisme (TSA), une déficience intellectuelle (DI) ou un retard global du développement (RGD).

  • Budget de l’Ontario 2016

    Budget de l’Ontario 2016

    Services relatifs à l’autisme: Le gouvernement investit 333 millions de dollars sur cinq ans pour remanier et consolider les services relatifs à l’autisme en Ontario, de sorte qu’un plus grand nombre d’enfants et de jeunes fassent plus tôt l’objet d’interventions cruciales et obtiennent de meilleurs résultats grâce à des services mieux adaptés à leurs besoins.

  • Le Forum québécois sur l’autisme : un pas dans la bonne direction

    Le Forum québécois sur l’autisme : un pas dans la bonne direction

    Montréal, Québec, 12 février 2016. Durant les deux derniers jours, les représentants de la Fondation Miriam ont participé au premier forum québécois sur le trouble du spectre de l’autisme (TSA). Le forum a été une occasion d’identifier des objectifs afin d’améliorer les services aux personnes autistes, de mettre en place des priorités afin de mieux répondre aux besoins des individus et leur famille et pour travailler sur l’établissement d’une vision commune visant à mobiliser nos partenaires dans le développement des réseaux de service intégré. Huit thèmes ont été abordés : évaluation des besoins et diagnostic, petite enfance, enfance et adolescence, adulte et projet de vie, famille, résidentiel et milieu de vie, diversité des profils ainsi que complexité des problématiques, recherche, formation et transfert des connaissances. Pour chacune de ces thématiques, les priorités ont été établies.

  • Autisme et déficience intellectuelle : une aide indispensable pour les familles du Québec